Jachère

brule-front-4
brule-sol
brule-biais-3
brule-detail-2
Jachère

Contreplaqué partiellement brulé, médium, acrylique
27,5×19,4×4,6 (2015)

Jachère est une planche de bois brûlée, noircie par endroit, malmenée et durcie par le feu. Vouloir abolir et pérenniser tout à la fois, installer le doute, c’est une constante dans les œuvres de Gwenaël Zéphoris : Cette planche est-elle vouée à la disparition ou a-t-elle été sauvée des flammes ? Le cadre noir (clôture ? pare-feu ?) a beau organiser le regard, le tableau bascule vers un paysage vu du ciel, avec des profondeurs, mais aussi, comme les tableaux « collant » », une surface sans perspective, frontale. Je vois une planche abandonnée, au repos, après l’épreuve du feu, et un champ après l’écobuage. Je vois les deux, j’oscille, et le titre de l’œuvre ne m’aide pas à trancher.
(Élodie Issartel)